Documental Center

Améliorer la Qualité de l’air dans las Crèches, les Maternelles et les écoles élémentaires de La Rochelle

Description

Le projet IMPACTAIR vise à améliorer la qualité de l’air intérieur dans les crèches, les maternelles et les écoles élémentaires de la ville de La Rochelle. Le projet repose sur des mesures de qualité de l’air et une recherche des facteurs d’amélioration que la collectivité pourrait envisager (le projet de recherche s’est concentré tout particulièrement sur les pratiques d’aération). Sur le plan méthodologique, nous avons réalisé des mesures passives (prévues dans le cadre de la surveillance et complétées pour les besoins du projet) et des mesures en continu dans deux salles de classes. Par ailleurs la démarche a bénéficié de l’étude INCITAIR conduite en parallèle par le LaSIE et la plateforme Tipee de l’Université de La Rochelle et dont l’objectif était de hiérarchiser les sources d’émission de formaldéhyde dans les bâtiments scolaires et de faciliter la prise en compte de critères QAI dans les marchés publics. Le projet IMPACTAIR s’articule autour de quatre phases principales :

PHASE I : Mesures de surveillance de la qualité de l’air et collecte de données

PHASE II : Interprétation des résultats de mesures de surveillance

PHASE III : Mesures en continu

PHASE IV : Recommandations et plan d’action

Summary:

  • 1. Méthode
    1.1 Mesures de la qualité de l’air intérieur
    1.2 Exploration des déterminants de la QAI : collecte de données
    1.2.1 Les sources d’émissions extérieures
    1.2.2 Les paramètres physiques qui peuvent influencer les émissions
    1.2.3 Potentiel d’aération
    1.2.4 Sources de polluants intérieurs
    1.2.5 Activités et comportements
    1.3 Méthodologie d’analyse statistique et d’analyse en Composantes Principales (ACP)
    2. Résultats des mesures de surveillance et croisements de données
    2.1 Analyse descriptive et statistique
    2.1.1 Benzène
    2.1.2 Formaldéhyde
    2.1.3 Indice de confinement
    2.2 Proposition d’analyse des résultats sur le plan des inégalités sociales
    2.3 Analyse en Composantes Principales
    2.3.1 Variables utilisées et lecture graphique des résultats
    2.3.2 Analyse des corrélations
    2.3.3 Conclusions
    2.4 Analyses croisées à deux ou trois variables
    2.4.1 Formaldéhyde, CO2 et confinement
    2.4.2 Période de mesures, hygrométrie et formaldéhyde
    2.4.3 Formaldéhyde et configuration des ouvrants
    2.5 Conclusion et perspectives
    3. Exploitation des résultats et communication auprès des établissements

  • 1.Objectifs
    2. Méthode
    2.1 Avant-propos sur les mesures en continu et hypothèses de départ
    2.2 Le choix des pièces à instrumenter
    2.3 Moyens déployés pour les mesures
    2.3.1 ATMO Poitou-Charentes
    2.3.2 IN AIR SOLUTIONS
    2.3.3 Récapitulatif des moyens utilisés à l’occasion des mesures en continu
    2.3.4 Mise en œuvre technique et installation des appareils de mesure
    2.3.5 Chauffage dans les établissements
    2.4 Déroulé des mesures
    2.4.1 Calendrier
    2.4.2 Mesures automatiques et mesures passives
    2.4.3 Protocoles d’aération
    2.4.4 Observations pendant les semaines de mesures
    3. Description des scénarios de pratiques d’aération
    3.1 Méthodologie
    3.2 Résultats concernant l’analyse des durées d’aération
    3.3 Influence de l’aération sur le confort
    3.4 Résultats concernant l’enquête et l’analyse qualitative
    3.4.1 Eléments favorisant l’aération
    3.4.2 Freins à l’aération
    3.4.3 Retour sur les consignes du guide OQAI
    3.4.4 Autres commentaires issus des entretiens
    3.5 Conclusions concernant les pratiques d’aération
    4. Exploitation des mesures dynamiques.
    4.1 Caractérisation des niveaux de fond : part liée au bâti et au mobilier
    4.1.1 Bilan des concentrations de formaldéhyde
    4.1.2 Bilan des concentrations de dioxyde de carbone : CO2
    4.2 Influence des pratiques d’aération sur les niveaux de pollution intérieure
    4.2.1 Influence des pratiques d’aération sur les concentrations en formaldéhyde
    4.3 Influence des paramètres physiques sur les concentrations de formaldéhyde
    4.3.1 Influence de l’humidité relative
    4.3.2 Influence de la température
    4.3.3 Influence de l’humidité absolue
    4.3.4 Influence des pratiques d’aération sur les concentrations en CO2
    4.4 Bilan des mesures de composés organiques volatils
    4.4.1 Cas du benzène
    4.4.2 Cas du propane / i-butane / n-butane
    4.4.3 cas du n-octane
    4.4.4 Cas de l’Ethybenzène/ M+P Xylènes / O-Xylène
    4.4.5 Cas de l’isoprène
    4.4.6 Cas de l’hexane
    4.5 mesures de formaldéhyde dans la maternelle Le Prieuré

  • 1. Conclusions du projet
    1.1 Principaux enseignements
    1.2 Limites scientifiques et non scientifiques du projet
    1.3 Pistes possibles pour de nouveaux travaux de recherche et expérimentations
    2. Reproductibilité de la démarche
    3. Vers l’élaboration d’un plan d’action pour améliorer la qualité de l’air intérieur dans les écoles et les crèches de la Ville
    4. Les premières pistes d’actions que nous avons identifiées pourraient s’organiser autour de trois grands axes
    5. Références bibliographiques
    6. Sigles et acronymes
    7. ANNEXES

Characteristics:

Date: Décembre 2016

Author: Ademe

Geographical area: France

Type of publication : Document

Language : Fr

Copyright:

Datos abiertos / Aviso legal: los contenidos de esta publicación podrán ser reutilizados, citando la fuente y la fecha en su caso, de la última actualización.